Projet Fratelli – Lettre de Frère Andrés Porras.

Projet Fratelli – Lettre de Frère Andrés Porras.

3 juillet 2016

 

Chers Lasalliens,

Je partage cet excellent matériel pour lire, réfléchir et méditer individuellement ou collectivement, sur la crise des réfugiés que nous vivons. C´est fait par un groupe de jeunes religieux d´Espagne de différentes congrégations, y compris des maristes.

Abril 27 - Fiesta día del niño Rmeileh2En ce qui nous concerne, au Liban, nous Frère Miquel, mariste, et votre serviteur Andrés, lasallien, travaillant sur deux centres socio-éducatifs dans lesquels un groupe d’enseignants   leur fait l’école fondamentale pour se rattraper et aller pour la première fois ou retourner à l’école, l’un à Beyrouth avec un groupe de 65 enfants d’origine surtout irakienne, et un autre à Saïda (la Sidon de la Bible) avec un groupe de 120 enfants pour la plupart des Syriens. Ils servent également des enfants libanais et palestiniens dans le besoin. Nous avons lancé un projet de formation professionnelle pour 10 jeunes qui pour le moment suivent des cours d’anglais et un cours de manucure et  pédicure pour 11 mères de nos étudiants. Tout cela avec l’intention de les rapprocher du centre et être en mesure de fournir ainsi une formation complète à la famille. Nous avons en fait déjà dirigé le premier groupe de 31 enfants vers l’école officielle, un de nos principaux objectifs.

LIBANO-0524

Peu importent les chiffres, et ce n´est pas beaucoup par rapport aux nombreuses personnes qui ont besoin d’aide, le travail que Dieu a voulu mettre en œuvre au Liban, est ferme et a progressé plus rapidement que ce qui avait été prévu. Nous savons aussi que la vie vaut la peine, et si seulement un enfant a  été aidé cela  vaut le travail et l’effort. Mais nous ne voulons pas nous conformer mais aller au-delà de ce que nous pouvons. Dans cette perspective, il y a également la proximité et la relation qui a guidé  non seulement   les communautés lasalliennes et mariste, mais aussi les jeunes dans nos écoles et la réalité des enfants et des familles qui ont fui la guerre. Nous avons un grand nombre de bénévoles et de groupes qui nous aident   de nombreuses façons ; les personnes: les enseignants, les frères et sœurs, les scouts, les familles, les associations laïques et religieuses (chrétiennes et musulmanes) … Tout cela nous fait sentir que Dieu est grand et bon.

La main de la Providence est évidente et nous voyons que, quand il vient répondre aux besoins les plus urgents, Dieu se refuse d’agir efficacement. La faiblesse de Dieu est la prière, et il y a tant de gens qui prient intercédant pour les nécessiteux. Les enfants, les jeunes et les adultes qui viennent ici viennent avec joie et sont toujours plus heureux avec l´ espérance renouvelée de recevoir un traitement affectueux et inconditionnel.

LIBANO-0591

Cette «petite grande réponse » qu´on essaye  de donner à cette réalité, nous pousse tous à agir selon la volonté de Dieu où nous vivons notre mission, sachant que, en faisant  ce que nous devons faire … « nous ne sommes que des serviteurs inutiles » (Lc 17, 7-10). C´est le service de notre Seigneur et Maître. Ce maître-Jésus qui nous aime et nous bénit, ce qui nous permet de vous aider dans votre travail, dans lequel le point de mire  a été et reste l´ aide spéciale aux  plus nécessiteux.

 

Si vous souhaitez nous rejoindre, en particulier pour offrir des  prières et vos intentions, vous pouvez regarder certaines de nos activités:www.facebook.com/FratelliLibano, https://twitter.com/FratelliLibano y www.youtube.com/c/FratelliLibano

Marie, Reine de la Paix, sauvez notre monde! Donnez-nous la patience, mais dépêchez-vous! Ne tardez pas, parce que beaucoup de gens souffrent …

En union de prières. Que Dieu nous bénisse tous,

Avec toute mon affection.

 

Frère Andrés Porras


Estoy-a-tu-puerta-y-llamo-1

Estoy a tu puerta y llamo (pdf – 13 MB)

Carta – Estoy a tu puerta y llamo (pdf -29 KB)

PROYECTO FRATELLI tuapoyosurefugio.org

 

 

 

 

 


This post is also available in: es en it

Share This Post