Fraternité entre les Congrégations de frères religieux

Fraternité entre les Congrégations de frères religieux

freres-signesLa Maison Généralice de La Salle à Rome a accueilli dans l’après-midi du samedi 26 novembre, la 2ème rencontre des religieux frères, organisée par le groupe « Tutti Fratelli ». Cent douze frères au total, résidents à Rome et appartenant à dix-neuf congrégations se sont réunis pour vivre et annoncer la fraternité, un des traits le plus particulier de cette forme de vie consacrée.

Par ces rencontres, on veut promouvoir l’inter-congrégationnalité et la communion dans l’Eglise. A cette occasion quatorze Supérieurs Généraux de ces congrégations sont venus appuyer l’initiative.

 La rencontre a centré toute son attention sur la clôture du Jubilé de la Miséricorde, et de manière concrète la réflexion a porté sur le thème : « Frères, signes de miséricorde. » Le programme comprenait plusieurs témoignages de miséricorde vécue dans la mission et dans la vie de communauté, et la miséricorde envers soi-même, un aspect qui souligne la nécessité de s’accepter et de vivre réconciliés avec sa propre faiblesse. Après ce moment d’écoute, nous avons vécu un temps de partage par petits groupes linguistiques qui a aidé à la connaissance mutuelle et à l’idée de chemins à parcourir pour vivre la miséricorde comme signe visible du visage de Jésus dans son humanité.

img_9434Un des moments forts a été vécu pendant la célébration de la Parole devant le tombeau de Saint Jean-Baptiste de La Salle, dans la chapelle de la maison. L’évangile du lavement des pieds par Jésus à ses disciples a éclairé la vocation du frère qui vit le service dans les multiples besoins de l’être humain, en essayant d’établir un lien étroit entre Dieu et les hommes à l’intérieur même de l’humanité, là où Dieu a voulu être présent. Nous avons terminé par un repas où nous avons eu l’occasion de nous côtoyer les uns les autres dans une grande confraternité.

A plusieurs moments nous avons rappelé le Document Identité et mission du religieux frère dans l’Eglise publié par la CIVSVA, soit  par la lecture de l’un ou l’autre paragraphe ou par des phrases de ce même document qui devient le langage commun de ces frères. Un document dont il faut se souvenir que le 14 décembre sera l’anniversaire de sa publication et qui est venu souligner les traits les plus particuliers de cette vocation de religieux-frère dans l’Eglise.

dsc06442L’atmosphère de joie a toujours été présent et cela a permis de vivre quelques traits caractéristiques des frères comme la simplicité, les relations d’horizontalité, la communion dans l’Eglise, l’intégration sacré-laïcité et surtout la fraternité parce que nous avons compris que la vocation du frère est une partie de la réponse que Dieu donne au manque de fraternité dont le monde a besoin. La phrase de l’Evangile : « Vous, par contre, vous ne devez pas vous faire appeler maîtres parce que vous n’avez qu’un seul maître et que vous êtes tous frères » a été ce qui s’est dégagé de cette rencontre.

 

img_9435

This post is also available in: es en it

Share This Post