Kenya – marche de la paix lasallienne vers la prison pour femmes de Nakuru

Kenya – marche de la paix lasallienne vers la prison pour femmes de Nakuru

Les jeunes lasalliens, les étudiants et les membres du personnel du Collège Mwangaza de Nakuru ont participé à la marche annuelle de la paix lasallienne le 23 septembre 2017 du Collège Mwangaza vers la prison des femmes de Nakuru pour promouvoir l’espoir et la paix parmi les femmes vivant derrière les barreaux.

La marche a débuté vers 10 heures du centre-ville jusqu’à la prison, soit une distance d’environ 10 km. Les participants ont porté des banderoles dont certaines proclamaient « Promouvoir l’espoir et la vie pacifique parmi les femmes derrière les barres », « Apporter la paix et l’espoir» et « Aidez-nous à apporter l’espoir aux détenues ». C’était une première dans l’histoire du collège Mwangaza.

La marche était dirigée par le directeur de l’école, le Frère Oscar Okoth et assisté de Mme Jane Maina, la responsable du mouvement des Jeunes Lasalliens du collège. Le Frère Oscar a encouragé tous les étudiants du collège à penser toujours à des campagnes de charité. Il a ajouté: « Être étudiant au Collège Mwangaza c’est être automatiquement Lasallien et donc éligible pour ces activités  et il devrait toujours participer à ce type de démarche».

D’autre part, Mme Jane, lorsqu’elle quand on lui a demandé son avis sur la marche de charité de cette année, elle a déclaré : « Les étudiants se sont révélés en grand nombre vers ce noble exercice ». Elle a ajouté qu’en fait beaucoup d’étudiants ont participe dans cette noble démarche de paix lasallienne de 2017, un grand succès qui a montré que toute la communauté collégiale sortait et y  participait.

À la prison, les étudiants se sont mêlés aux prisonnières et ont partagé quelques moments de loisir avec elles. La majorité de ces femmes prisonnières ont entre 30 et 40 ans, tandis que d’autres sont âgées, probablement âgées de 50 ans ou 60. « Vous voir ici aujourd’hui apporte beaucoup de joie et de paix à chacun d’entre nous d’une manière très spéciale », a commenté l’une des prisonnières, ajoutant : « Vivre derrière les barreaux n’est pas et ne peut jamais être une tasse de thé qui soulagerait un être humain. »

La Marche lasallienne pour la paix  est un événement annuel organisé avec différents thèmes en fonction des besoins du moment. Une vraie tradition pour les étudiants où les jeunes lasalliens et les professeurs du collège contribuent avec des don et divers  éléments pour aider ceux qui sont moins fortunés dans la communauté et dans le quartier environnant.

Frère Michael Otieno

 

This post is also available in: es en it

Share This Post