Une etudiante diplomee termine le marathon de New York en service continu

Une etudiante diplomee termine le marathon de New York en service continu

Matthew Billings poursuit la mission lasallienne en courant (sottotitolo)

Cet été, Matthew Billings ’20 (M.S.) a parcouru 4 000 km de San Francisco à New York pour sensibiliser le public et collecter des fonds pour le Fonds Ulman contre le cancer des jeunes adultes. Le marathon TCS New York City de 26,2 milles de dimanche a dû paraître une brise relative par rapport à cela.

Billings a terminé son premier marathon à New York en moins de trois heures (2:58:25), dans le top 2 % des 52 697 coureurs ayant terminé la course.

« Avoir la chance de parcourir les cinq arrondissements a été une expérience incroyable », a déclaré Billings. « Au cours des six derniers kilomètres, je souffrais de déshydratation grave et de crampes qui m’ont obligé à ralentir considérablement. C’est la foule qui m’a aidé à arriver à la fin. New York n’était pas ma première maison mais après cette course, je sens que je peux enfin l’appeler ma maison maintenant ».

Ancien coureur de cross-country à la Munford High School et à la Christian Brothers University du Tennessee, Billings a obtenu son baccalauréat en 2014, avant de rejoindre les volontaires lasalliens. Son premier emploi consistait à enseigner les mathématiques à La Salle Academy, dans la partie est de Manhattan. Pendant qu’il enseignait à La Salle Academy, Billings a également s’est entraîné la piste et au ski de fond… Un de ses coureurs a commencé à ressentir de la douleur dans l’une de ses jambes et a finalement été diagnostiqué avec une forme de cancer des os.

Billings a rapidement découvert l’existence du fonds Ulman contre le cancer des jeunes adultes qui a parrainaient la course de 4 000 milles qu’il a complétée l’été dernier avec un groupe de 20 autres personnes âgées de 20 ans. Le groupe a parcouru en moyenne 20 milles par jour pendant le voyage et a passé un jour sur dix dans les centres de cancérologie, les écoles et les hôpitaux du pays.

« La pensée lasallienne sur la préoccupation pour les pauvres et la justice sociale est ce qui a beaucoup contribué à cette course », a déclaré Billings. « Je sais à quel point le cancer peut affecter les personnes. Le cancer ne choisit pas d’affecter les pauvres ou les riches, à un certain groupe ethnique ou non. Le cancer peut affecter tout le monde d’une manière ou d’une autre. Je voulais aider à redonner aux communautés le long de notre route qui ont été touchées et leur donner un sentiment d’espoir ».

Billings poursuit actuellement des études d’ingénieur civil au Manhattan College, tout en occupant le poste d’assistant diplômé à l’Office of Residence Life. Après avoir obtenu son diplôme de maîtrise, il espère enseigner l’ingénierie dans un collège ou une université.

https://manhattan.edu

This post is also available in: es en it

Share This Post