Visite du Frère Superieur General dans le District Antilles-Mexique-Sud

Visite du Frère Superieur General dans le District Antilles-Mexique-Sud

Les Frères Robert Schieler, Supérieur général des Frères des Écoles chrétiennes, et Paulo Petry, Conseiller de la région lasallienne latino-américaine (RELAL), sont arrivés dans le District Antilles-Mexique-Sud pour leur visite canonique. Cette visite a lieu une fois tous les 7 ans, afin que le Frère Supérieur connaisse l’Institut dans ce District, les frères et collaborateurs qui le composent, certaines de nos œuvres et la mission que nous accomplissons au nom de l’Église. Ils sont venus en tant que pèlerins et témoins d’unité et d’espoir, ainsi que pour encourager, réorienter ou corriger ce qu’ils estiment devoir être fait dans le District.

Depuis près de deux ans, le conseil de District a planifié cette visite dans conformément aux directives de la Maison généralice. Des communautés et des œuvres ont été choisies pour permettre au Frère Supérieur, accompagné du Conseiller régional de la RELAL, de donner une idée de la façon dont les Lasalliens effectuent leur service d’éducation et d’évangélisation pour les pauvres de cette région du monde. (L’Institut est présent dans près de 80 pays, répartis dans 5 régions géographiques).

En visite qui s’est déroulée du 4 au 17 et le 30 novembre, en République dominicaine, Haïti, Cuba, le sud du Mexique et Homestead (Miami), notre Frère Supérieur a rencontré des Frères, des jeunes en formation, des étudiants, des enseignants, des parents, des religieux et des Sœurs Guadalupanas de La Salle.

A cette occasion, et en provenance du District Brésil-Chili où ils se trouvaient ces derniers jours, il est arrivé à Punta Cana, en République dominicaine, où il a commencé sa visite dans notre District.

En République dominicaine, le Frère Supérieur a accueilli les étudiants et les éducateurs, les parents et les anciens élèves. C’étaient des jours de rencontres avec la vie scolaire et le monde des éducateurs dominicains, au milieu des regards, des messages, des chansons, des accolades et des poignées de main, très à la manière de nos chers Frères. Ce fut une réunion de réflexion profonde où les Frères ont échangé leurs prières et leur vie intérieure et communautaire, leur attention aux migrants, leur invitation à travailler entre eux, l’authenticité de la vie, la coresponsabilité de la vie et de la mission, la spiritualité apostolique, l’école, en tant que lieu théologique, les projets personnels et communautaires, association et nécessité de conversion et de radicalisme, continuité et innovation, alternatives et options pour la présence lasallienne en République dominicaine …

Haïti, deuxième destination des Frères. Robert Schieler, Supérieur général et Paulo Petry. Un pays qui vit l’esprit lasallien de manière enviable, où enfants et enseignants vibrent avec des chants pour le Fondateur, et d’un festin qui, malgré les réalités, vous fait sentir chez vous où tout est possible. La visite du Frère Robert était un air d’espoir, une visite que notre Supérieur gardera toujours dans son esprit, ayant à voyager en bateau, en moto et à vivre une coexistence intime pleine de musique, de danses et de sauts. Il a vécu avec des enfants, des enseignants, des religieux et des Frères. Il a connu les œuvres éducatives de l’île de la Tortue et de Port-de-Paix. Le Supérieur a quitté Haïti avec d’innombrables émotions, pensées et le  cœur zélé pour la grandeur de Dieu qui aime et sert les pauvres grâce à La Salle, et l’a traduite en prière de louange et d’intercession

Le Frère Supérieur est arrivé à Cuba, visite qui a pris une tournure très spéciale. Après 58 ans, il aura à nouveau une profession perpétuelle de Frères cubains, à cette occasion celle de nos Frères Asquilis et David. Lors d’une fête religieuse et intercongrégationnelle à l’église des passionnistes, la vie religieuse cubaine s’est réunie autour de l’autel et, avec les prêtres et les laïcs, la foi, le témoignage et l’espoir ont été célébrés. Ferment et levain dans la construction du royaume à Cuba, avec la présence d’hommes et de femmes religieux, de jeunes Lasalliens, d’enseignants et du personnel du Centre La Salle de La Havane, d’anciens étudiants, amis et fidèles ont partagé cette célébration.

Après son séjour à Cuba, le Frère Robert Schieler s’est rendu au Mexique, Cancún étant le premier endroit à visiter; où il a rencontré les recteurs du Réseau des universités du Mexique, la réunion a porté sur l’utilisation des nouvelles technologies, l’impact et la responsabilité sociale des femmes, la présence des femmes, l’expérience et les engagements pris lors du récent Synode des jeunes et la foi, l’investigation nécessaire des contributions de l’école catholique à l’éducation dans le monde, entre autres.

À Cancún, ce sera la première ville à visiter à Mexico, où il vivra avec des étudiants, des enseignants et des parents. Et nous avons tout d’abord mentionné que, depuis Cancún, il s’était rendu à Mexico pour rencontrer les enfants du pensionnat des Sœurs Guadalupanas de La Salle. Sans aucun doute, dans chaque ville visitée, le bonheur et la gratitude ont été montrés à leur passage, accompagné toujours de la partie culturelle.

De Mexico, les Frères Robert et Paulo ont visité la zone de Bajío où ils ont rencontré les communautés éducatives de La Piedad, de San Juan del Río et de l’Université De La Salle, où il a assisté à la célébration des 50 ans de l’université.

Dans le District Antilles-Mexique-Sud, la visite pastorale du Frère Supérieur a été riche en éclairs et a beaucoup de signification. Et c’est ainsi qu’il est arrivé à peu près à la fin de sa visite, où il a accompagné toute la communauté lasallienne au début de l’année jubilaire, ayant comme sommet une messe solennelle, où notre Supérieur a vécu et a donné un message à tout notre District : Sans aucun doute sa visite a laissé sa marque.

Merci beaucoup Frère Bob pour votre sourire, votre proximité, votre simplicité et votre fraternité. Merci Fr. Paulo pour votre joie, votre disponibilité et votre fidélité.

Jésus nous bénit, la Vierge Marie nous accompagne et saint Jean-Baptiste de La Salle nous sourit.

This post is also available in: es en it

Share This Post