Frères

Le Frère est un homme qui, suivant l’appel du Seigneur, se consacre totalement à Lui par les voeux religieux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance afin de vouer toute sa vie et toutes ses forces à la mission d’éducation auprès des enfants et des jeunes. C’est donc un religieux éducateur.

 

Le Frère fait communauté avec les autres membres de l’Institut, et tous s’engagent à « maintenir ensemble et par association les écoles chrétiennes », spécialement au service des pauvres, ainsi qu’à exercer le ministère qui leur sera assigné en quelque lieu qu’ils soient envoyés.

 

frinsegnante02Le Frère est un religieux « laie ». Il ne s’oriente pas vers le sacerdoce, puisque le but de son ministère n’est pas d’exer¬cer les fonctions sacrées de la liturgie ni d’administrer les sacrements. Sa mission consiste à éduquer chrétiennement les élèves au moyen de l’enseignement, celui des matières profanes tout aussi bien que celui des matières religieuses.

 


Le Frère est un apôtre qui vit pour aider les élèves dans leurs besoins et leurs problèmes. Pour chacun d’entre eux, il veut être davantage qu’un ami: un Frère!

 

Le Frère est un catéchiste, un éducateur de la foi de ses élèves. Il leur parle de Dieu, leur enseigne les vérités de la foi et les aide dans leur vie chrétienne, les aidant à con-naître et aimer Dieu et à croître constamment dans la foi.

 


Le Frère se soucie et s’occupe de tous les élèves que Dieu lui confie, mais il aime spécialement les plus pauvres et les nécessiteux parce qu’ils ont davantage besoin d’aide.

 

Le Frère vit uni à Dieu. C’est dans la prière qu’il puise la force pour bien exercer son ministère d’éducateur. Grâce à son intimité avec Dieu, il met les élèves en contact avec Lui.

 


Le Frère est un professionnel de l’enseignement. C’est pourquoi il se perfectionne constamment par l’étude et la réflexion afin d’exercer sa tâche avec compétence.

 

 

Sur les traces du Fondateur, 13 Frères ont été canonisés, 77 sont Bienheureux et 86 autres, parmi lesquels de nombreux Martyrs, sont sur la voie de la Sainteté, leur cheminement étant à son début ou en voie de conclusion.

Le travail entrepris par Jean-Baptiste de La Salle est maintenant poursuivi par les Frères et de nombreux laïcs qui vivent leur spiritualité et exercent le ministère de l’éducation, de construire l’avenir de notre monde.

Si vous percerez un appel de Dieu por partager ce ministère, ne craignez d’y répondre

 

This post is also available in: es en it