image_pdfPDFimage_printPRINT

« L’interconnexion et la pollinisation croisée ont changé le cours de l’évolution de la vie et lui ont permis d’atteindre des niveaux d’organisation plus complexes, y compris notre organisation ». C’est ce qu’a déclaré le Frère Ricardo Laguda lors de l’une des premières sessions de l’Assemblée plénière 2024, qui se tient à la Maison généralice des Frères de La Salle, à Rome, du 8 au 12 juillet.

Dans son exposé sur « l’art et la science de la gouvernance en réseau », le religieux lasallien, qui fait partie du Conseil général, a également rappelé que « les réseaux sont dynamiques, ils prennent l’initiative », et « deviennent le véhicule de réorientation des flux d’information et des décisions, des usages du pouvoir et de l’influence, et des sources de rétro alimentation au sein de la hiérarchie ».

De son côté, le religieux philippin a déclaré que  » en tant qu’Institut et Famille lasallienne, nous devons tirer parti de nouveaux mécanismes stratégiques de mise en réseau ( » ensemble et par association  » avec un objectif impérieux) qui vont au-delà de la mise en réseau personnelle et opérationnelle « , car  » la mise en réseau stratégique doit compléter la nouvelle structure organisationnelle qui a été introduite depuis juin 2022 « .

De cette manière,  » en tant qu’organisation qui fait progresser la mission éducative, nous pouvons apprendre à construire et à utiliser des réseaux stratégiques qui dépassent les frontières organisationnelles et fonctionnelles, puis à les relier par des moyens nouveaux et innovateurs « , a conclu le Frère Ricardo dans sa présentation, après quoi les participants à l’Assemblée ont partagé autour des tables de discussion et réfléchi et discerné  » l’importance de la formation, du partage des ressources humaines et financières, et de l’impact que la technologie a sur l’éducation et la pédagogie lasallienne « , comme l’a commenté le Frère Robert Schaefer, Visiteur du District de l’Est de l’Amérique du Nord (DENA).

Promouvoir la coresponsabilité

De même, pour la Mexicaine Adriana Bolaños, membre du CIAMEL, la gouvernance en réseau implique de  » favoriser la coresponsabilité entre Lasalliens de différents lieux (…) pour avoir une vision plus large, plus globale, qui nous permette (…) de découvrir tout ce que les gens peuvent nous apporter et (…) d’approcher d’autres réalités en sachant que nous pouvons aussi apprendre d’elles « .

Pour Mourad Barsoum, Directeur du Bureau des Vocations et du Volontariat,  » tous les lasalliens sont appelés à construire des ponts, nous devons ouvrir les communications (…) et les Bureaux de l’Institut offrent leurs services pour rendre cela possible avec les Régions et les Districts « .

À la fin de la journée, le Frère Pie Nsukula, Visiteur du District du Congo – Kinshasa, a dit que la méthodologie et les groupes de travail  » sont une occasion de nous exprimer librement (…) Nous avons vraiment bénéficié de l’écoute des autres, de la connaissance de ce qui se passe dans d’autres endroits « , a dit le religieux congolais. « Je remercie Dieu pour cette Assemblée plénière et je suis sûr qu’à la fin, tout ce que nous allons partager entre nous contribuera vraiment au bon fonctionnement de la mission éducative lasallienne dans le monde « , a-t-il conclu.

Asimismo, para la mexicana Adriana Bolaños, quien hace parte del Consejo Internacional de Asociación y Misión Educativa Lasaliana (CIAMEL), la gobernanza en red implica “fomentar la corresponsabilidad entre los lasalianos de diferentes lugares (…) para tener una visión más amplia, más global, que nos permita (…) descubrir todo lo que las personas nos pueden dar y (…) acercarnos a otras realidades sabiendo que de ellas también podemos aprender”.

Fotos