Délégation de Belgique – Nord – Quatre Frères, « Frères des Écoles chrétiennes »

Délégation de Belgique – Nord – Quatre Frères, « Frères des Écoles chrétiennes »

Frère Alberto Gómez


À la mi-juillet 2020, le Frère Leo Caeyers de notre Délégation est décédé à l’âge de 86 ans, à la suite d’un accident vasculaire cérébral. Pendant 39 ans, il avait résidé au sein de la communauté du village de Ternat, où se trouve le siège de notre Délégation. Il y avait travaillé comme enseignant et directeur d’école primaire pendant toutes ces années.

Un citoyen de Ternat a déclaré : « Plus de la moitié des habitants de Ternat ont appris à lire et à écrire grâce au Frère Leo ». L’actuel directeur de l’école primaire, Pascal Blijkers, a écrit : « Leo était l’un des architectes de l’union de notre école avec celle des Sœurs Ursulines, située de l’autre côté de la rue. Il a jeté les bases de notre école pour qu’elle devienne la belle institution que l’on admire aujourd’hui. Il était toujours prêt à aider et à accorder une attention particulière aux étudiants malades et aux enfants vivant dans la pauvreté ».

Le Frère Leo a été non seulement un bon éducateur mais aussi, pendant plusieurs années, catéchiste dans la paroisse, président de la mutuelle de santé pour les personnes âgées (MRB) et organisateur de colonies de vacances de religieux malades.

Pendant 12 ans, en tant que directeur de la résidence des Frères âgés à Groot-Bijgaarden, il a accompagné les derniers moments de la vie de plus de 100 Frères. Son dévouement aux Frères malades s’est révélé un bel exemple de fraternité pour tous.

Mais il y a autre chose dans la vie du Fère Leo Caeyers qui mérite d’être souligné, car l’on a vu peu de ces cas dans l’histoire de l’Institut : ses parents, Peter et Dymphna, ont eu cinq fils et une fille. L’aîné des fils, Peter Jozef s’est marié. Les cinq autres ont été tous religieux. Quatre d’entre eux, Jan, Jozef Lodewijk, Alfons et Leo, ont été Frères des Écoles chrétiennes et Maria Joanna religieuse de la congrégation des Sœurs de Wijzegem, dédiée à l’éducation.

Le Frère Jan Caeyers a assuré sa mission à Winterslag, Anvers et Shaarbeek et Sint-Truiden. À Vorst, il a été directeur de la communauté et de l’école pendant 27 ans.

Le Frère Jozef Lodewijk Caeyers a commencé sa mission éducative à Vorst. En tant que missionnaire au Congo il a été directeur de l’école technique de Gombe-Matadi. De retour en Belgique, il a été directeur de l’école technique de Zaventem.

Le Frère Alfons Caeyers a d’abord travaillé comme enseignant en première année du primaire, puis comme directeur de l’école primaire de Vorst. Il y a résidé pendant 42 ans avant d’être affecté à Winterslag en tant que directeur de la communauté. C’était un religieux avec de grandes qualités comme éducateur.

Les restes des quatre Frères reposent dans les cimetières de notre Institut à Bokrijk et à Groot-Bijgaarden.

L’on est frappé par la générosité de ces parents capables de donner cinq de leurs six enfants à la vie religieuse consacrée. Le fait que quatre Frères de la même famille aient opté pour la vocation de Frère des Écoles chrétiennes et qu’ils soient restés fidèles à leur vocation jusqu’à la fin de leur vie est digne d’être connu par la Famille lasallienne du monde entier.


Les premières écoles lasalliennes ont été établies à Saint-Hubert en 1791. D’autres en 1815 et en 1830 (après l’indépendance de la Belgique). Le District belge a été officiellement fondé en 1834, et en 1840 il comptait 124 Frères dans les écoles.

Dans la seconde moitié du XXe siècle, une crise des vocations religieuses a touché le District, qui aujourd’hui est une Délégation. 

Actuellement, il compte 29 Frères et 2 168 enseignants (1 584 femmes et 584 hommes), dans 31 établissements qui accueillent au total 17 921 élèves.