Déclaration à l’occasion de la Journée des migrants et des réfugiés

Déclaration à l’occasion de la Journée des migrants et des réfugiés

9 de septembre de 2019 Alexander Gonzalez

« Il ne s’agit pas seulement des migrants : il s’agit de notre humanité…
Il ne s’agit pas seulement des migrants : il s’agit de voir que personne n’est exclu…
Il ne s’agit pas seulement des migrants : il s’agit de la personne tout entière, de tous les êtres humains ».
Pape François
.

A l’occasion de la « Journée mondiale des migrants et des réfugiés », il est important de reconnaître que la crise actuelle n’est pas un phénomène nouveau.  Depuis 105 ans, depuis le début de la Première Guerre mondiale en 1914, cet appel annuel en faveur du sort des migrants et des réfugiés exige une réponse.  Beaucoup de nos concitoyens, aujourd’hui en sécurité dans leur pays, ont déjà été migrants et réfugiés. De même, il y a des membres de notre famille lasallienne qui ont été ou sont aujourd’hui, migrants et réfugiés.

En tant qu’Institut des Frères des Écoles Chrétiennes, nous sommes profondément engagés à aider les migrants et les réfugiés dans le monde entier. Dans les différents secteurs de notre Institut, nos Frères, volontaires et partenaires lasalliens ont trouvé des solutions innovantes pour promouvoir les droits et l’intégration des migrants à partir du cœur de notre mission, soit l’éducation.

Sur cette voie, nous venons de lancer les initiatives « Au-delà des frontières » : il s’agit de communautés éducatives situées dans des contextes fragiles et isolés, sur les cinq continents, conçues pour répondre aux besoins des immigrants, des réfugiés, des sans-abri, des jeunes sans emploi et de toutes les personnes vulnérables, en particulier les enfants et les jeunes qui se trouvent aux « frontières ».

Par conséquent, en tant que Conseil général de l’Institut des Frères des Écoles Chrétiennes,
NOUS DECLARONS QUE :   

Nous partageons avec le Pape François la conviction « que les migrants et les réfugiés ne sont pas seulement un problème à résoudre, mais des frères et des sœurs à accueillir, à respecter et à aimer ».

Nous soutenons ceux qui, en raison de perturbations politiques, économiques, démographiques et environnementales, sont forcés de fuir leur pays d’origine, en quête de sécurité pour leurs enfants et pour mener une vie digne.

Nous sommes avec nos Frères, Partenaires lasalliens, étudiants, parents et anciens élèves qui accueillent les migrants et les réfugiés dans leurs communautés et leurs institutions éducatives.

Nous sommes avec des Frères et des Lasalliens du monde entier qui collaborent avec les organisations locales, nationales et internationales qui soutiennent les migrants et les réfugiés.

Nous sommes aux côtés des Frères, des Lasalliens, des Districts et des Délégations qui défendent publiquement les droits et la protection des migrants et des réfugiés.

Nous sommes aux côtés des Frères et des Lasalliens qui construisent des ponts et cherchent des solutions par le dialogue et la compassion pour notre famille humaine.

Nous sommes avec l’Église, les congrégations religieuses, les gouvernements et les organisations non gouvernementales désireuses de collaborer à la formation et à l’éducation des millions d’enfants et de jeunes qui sont aujourd’hui exclus de ces possibilités.

Nous invitons tous les Districts, Délégations et communautés locales à initier et/ou renforcer des engagements clairs envers les migrants et les réfugiés. Nous le faisons par la prière, l’accueil, l’écoute, la collaboration active avec les organisations civiles et ecclésiales. Nous soutenons, en particulier, tous les Lasalliens qui servent directement les migrants et les réfugiés par leur ministère et leurs engagements personnels.

Frère Robert Schieler, FSC
Frère Supérieur Et les membres du Conseil général